Accueil Avant le mariage nous résolvons tous vos doutes

nous résolvons tous vos doutes

20
0

Il ne doit pas être tabou de parler du régime matrimonial, bien que cela puisse être un sujet délicat. Il serait bon d’en parler franchement avec votre partenaire avant de franchir le pas.

Aujourd’hui, nous voulons vous aider à clarifier la question de communion et de séparation des marchandises parce que la loi permet aux époux de choisir entre ces deux régimes de propriété en toute sérénité. Il y a beaucoup de doutes et de questions sur ces deux pratiques et c’est pourquoi nous avons voulu inclure les réponses à votre FAQ dans cet article.

  1. Communion ou séparation de biens
  2. Quels sont les avantages de la séparation des biens ?
  3. Combien coûte la séparation des biens ?
  4. Que se passe-t-il en cas de séparation

1. Communion ou séparation de biens

Le Code civil établit quels sont les charges économiques des époux vis-à-vis des enfants et de la famille, mais ce sont les conjoints qui doivent choisir comment les gérer en choisissant les trois communion ou séparation de biens. Il n’y a pas de meilleure solution que l’autre, les deux ont des avantages et des inconvénients, il est donc bon de pouvoir évaluer tous les facteurs pour prendre la décision la plus appropriée. Voyons-les tous les deux.

La communauté des biens

Choisissez comme régime de propriété la communauté des biens cela signifie que tous les biens achetés après le appartiennent à propriété des deux époux.

Ils veulent dire de propriété commune:
– tous les biens achetés après le mariage, même s’ils sont achetés séparément par les deux époux. Par conséquent, nous parlons de maisons, de terrains, de voitures, mais une exception est faite pour les biens personnels
– les rendements des avoirs propres de chaque époux, tels que les avoirs bancaires
– les sociétés gérées par les deux époux et créées après le mariage
– les bénéfices et augmentations de la société détenue par l’un des deux avant le mariage, mais gérée par les deux après le mariage

Sont exclus au lieu de la communion:
– biens possédés par le conjoint avant le mariage
– les biens acquis par un conjoint par succession ou donation (sauf s’il est expressément mentionné qu’ils sont attribués à la communauté)
– biens à usage strictement personnel
– les biens servant à l’exercice de la profession
– biens obtenus en réparation de dommages
– pensions pour perte partielle totale de la capacité de travail
– les biens achetés avec le prix du transfert d’autres biens personnels ou avec leur échange, à condition qu’ils soient expressément déclarés

Les conjoints sous le régime de la communauté de biens ils peuvent agir avec des pouvoirs distincts pour l’accomplissement des actes d’administration ordinaire, mais pour ceux d’administration extraordinaire ils doivent, agir conjointement. En cas de désaccord, le Juge décidera si l’acte souhaité par un seul des époux est nécessaire dans l’intérêt de la famille ou de l’entreprise familiale.

Lire aussi :  25 phrases romantiques et de nombreuses idées de cadeaux pour un jour important

Les dissolution de la communauté peut être obtenue dans les hypothèses suivantes
– décès de l’un des conjoints ou déclaration d’absence présumée
– Decret de divorce
– jugement ou décret approuvant la séparation de corps
– faillite de l’un des époux
– annulation de mariage
– accord contractuel pour l’abandon du régime communautaire légal
– la séparation judiciaire des biens

La séparation des biens

Par opposition à la communauté légale de biens dans le cas où les époux optent pour le partage la copropriété des biens du couple ne se réalise pas. Autrement dit avec la séparation des biens chaque époux reste propriétaire et gestionnaire exclusif de ses propres achats et biens personnels. Dans le cas d’une copropriété, chacun peut choisir de gérer sa part en toute autonomie.

Choisissez comme régime de propriété la séparation des biens cela signifie donc que chacun des deux époux a la propriété exclusive des biens achetés avant que apres le mariage, même s’ils sont utilisés en commun. Le conjoint a donc le droit d’en jouir ou de les administrer. Le régime de la séparation des biens a pour effet d’attribuer à l’époux qui procède à l’achat tout droit sur le bien, à titre exclusif : les biens des époux restent donc séparés pendant le mariage, sans préjudice des droits de succession .

2. Quels sont les avantages de la séparation des biens ?

Il y a plusieurs avantages liées au choix du régime de séparation des biens essentiellement pratiques. En général, la propriété dont jouit chacun des époux est payante plus fluide toute une série de démarches bureaucratiques, de transactions, d’enregistrement de propriétés, de pensions de réversion, d’avantages fiscaux, etc. Il sera donc possible de gérer en toute autonomie aussi bien les biens que l’on possédait déjà avant de se marier que ceux achetés pendant le mariage. Des cas concrets dans lesquels le séparation des marchandises sont par exemple lorsqu’un conjoint a une entreprise commerciale puis en cas de faillite ou dettes, l’autre conjoint et ses biens ne sont pas concernés. Ou lorsqu’un conjoint a des enfants d’un autre mariage, cas de décèsla séparation des biens empêcherait l’autre époux de tout conflit avec les enfants au sujet de l’héritage.

Pour faire la séparation des actifs est nécessaire un congrès être stipulé entre les époux et cela n’est valable que s’il y a le consentement des les deux. Il est possible de stipuler ce document de deux manières, par l’expression du consentement. La première hypothèse c’est lorsque les jeunes mariés, à l’issue de la cérémonie du mariage, qu’il soit civil ou religieux, déclarent vouloir se prévaloir de ce régime. Dans ce cas, le prêtre aura la charge de l’écrire sur l’acte de mariage. Là deuxième hypothèse il se produit lorsque le choix est communiqué en retard au moment du rite. Dans ce cas, il suffit simplement aller chez le notairequi se chargera de la pratique et veillera à faire noter la décision en marge de l’acte de mariage.

Sauverséparation des marchandises
Lire aussi :  Qu'est-ce qu'un site internet pour votre mariage ? 5 points de base

Romain Dancre

3. Combien coûte la séparation des biens

La procédure de choix de la séparation des biens peut se dérouler de deux manières, elle peut être communiquée immédiatement après la cérémonie du mariage ou ultérieurement par l’intermédiaire d’un notaire. Dans le premier caslorsque les mariés sont encore à l’église ou à la commune, exprimer leur choix cela n’implique aucun coût. Dans le deuxième cas, puisque les époux doivent faire appel à un professionnel et doivent entamer une procédure bureaucratique, le coût est d’environ 500 €. Ce montant comprend les frais de notaire, les timbres fiscaux et les taxes.

4. Que se passe-t-il en cas de séparation

choix de la séparation des marchandises ne pose pas de problèmes en cas de dissolution du mariage, au contraire, il simplifie également toute procédure de divorce, puisqu’il ne sera pas nécessaire d’avoir à revoir tous les biens détenus en copropriété pour le partage égal entre les époux, permettant ainsi d’éviter des insultes et des litiges coûteux. La seule exception est la procédure d’enregistrement de la maison en cas de présence d’enfants qui se fera en faveur du conjoint à qui est confié la progéniture, même s’il n’est pas propriétaire. Plus généralement, qu’advient-il des biens appartenant à un seul époux en cas de divorce? Eh bien, le bien reste la propriété de son propriétaire, qui ne doit rien devoir à l’ex-conjoint, à l’exception des éventuels frais de restructuration engagés pendant le mariage.

Comme nous l’avons dit au début de l’article, nous pensons que parler de la communion ou de la séparation des biens n’est pas tabou et cela ne veut pas dire mettre les biens matériels avant l’amour. Nous espérons donc avoir réussi à lever certains doutes et vous avoir aidé à trouver la réponse à certaines questions. Pour tous les autres sujets, vous pouvez consulter notre Magazine.

Article précédentLes 7 choses à faire chaque matin qui vous feront vous sentir comme la plus belle des mariées
Article suivant10 phrases d’amour qui les rendront uniques